Pourquoi il ne faut pas ajuster ses prothèses dentaires soi-même ?

Effectuer une correction sur une prothèse dentaire peut paraître simple mais ça ne l’est pas.  En premier lieu, il faut déterminer la cause du malaise et cela exige des connaissances précises.

Par exemple : Une personne ressent une douleur sur la gencive supérieure.  Elle regarde l’endroit irrité et fait une correction « à peu près » à cet endroit sur sa prothèse.  Résultat : la prothèse est moins stable et la douleur est toujours présente.  Pourquoi?  En réalité, l’irritation était produite par un contact nuisible situé sur la prothèse inférieure, ce qui causait un point de pression sur la gencive supérieure.  Votre denturologiste aurait repéré et éliminé immédiatement ce contact sans affecter la stabilité de la prothèse.

De plus, un ajustement nécessite l’élimination d’une très petite quantité d’acrylique ou un meulage sélectif des dents qui ne peut être fait sans l’équipement adéquat.  Les limes à ongles, le papier sablé et autres enlèvent beaucoup trop de matériau ce qui amène l’air et les aliments à pénétrer facilement sous la prothèse.  Cela affecte la stabilité et le confort sans oublier que la prothèse reste rugueuse ce qui irrite davantage l’endroit sensible. 

Votre denturologiste possède les connaissances requises pour repérer exactement l’endroit à corriger et l’équipement nécessaire pour meuler et enfin polir votre prothèse.

 
Retour