L’effet des médicaments sur les prothèses dentaires

 

De nos jours, une quantité impressionnante de nouveaux médicaments sont utilisés pour le traitement des maladies.  Ceux-ci peuvent avoir des effets secondaires plus ou moins importants sur les prothèses.  Prenons, par exemple, les pilules de nitroglycérine.  Au cours des vingt-quatre heures suivant son absorption, les gencives enflent légèrement.  Si l’empreinte est prise à ce moment, la future prothèse sera trop grande lors de la mise en bouche.

 

D’autres médicaments peuvent nuire à la stabilité des prothèses en bouche.  C’est le cas de ceux employés pour le traitement du diabète.  Ils peuvent amener une sensation d’échauffement et assèchent les tissus buccaux en diminuant la salivation qui est importante pour la stabilité (succion) des prothèses.

 

Finalement, certains médicaments altèrent la composition de la salive.  Une salive plus acide demande un entretien plus rigoureux des prothèses.  D’autres produits tachent les prothèses comme les fortifiants à base de fer.

 

Il est donc important de prévenir votre denturologiste lorsque vous prenez des médicaments.  Celui-ci pourra procéder à une vérification des effets secondaires pouvant affecter votre prothèse.

 
Retour